Et ben mes cadets, mes p'tits frères comme disait De Funès, quel hiver, et nous, dimanche : a gla gla. On est parties il était 7h00 par -7 avec un brouillard à couper au couteau. Par -dessus le marché, sous le tivoli, on était près de la sortie cette année et la soufflerie n'arrivait pas à réchauffer l'atmosphère. C'est donc couvertes de quatre épaisseurs, grosses comme des montgolfières, que nous avons passé la journée.

Alors le matin, les gens sont arrivés plus tard que d'habitude, 11h00, et l'après-midi plus tôt. La journée a été partagée en deux ventes bien distinctes: le matin les bonnets pour enfants, la moitié a fondu en une heure de temps et l'après-midi, les dames sont venues acheter leur poncho annuel, la moitié là aussi.

J'ai été heureuse de voir que j'avais une clientèle qui m'était fidèle, je m'en suis bien rendu compte cette année, j'ai entendu aussi leurs propositions dont je tiendrais compte pour l'année prochaine, mais je les remercie très sincèrement,  j'ai vraiment reçu le cadeau de ce pour quoi je travaille toute l'année, au-delà de la vente, c'est le témoignage d'une satisfaction partagée.

Les capuches sont parties en deux temps trois mouvements. savez-vous à quoi je n'ai pas pensé ? A la licorne !!! Ah grave erreur pour ces demoiselles, que je vais de ce pas réparer pour Chef-Boutonne. On m'a aussi demandé un cheval, je ne sais pas dans quel dessin animé il est, bref je trouverai.

IMG_1062

IMG_1063

Vous avez vu le trou d'air dans la bâche en haut à droite ?

IMG_1068

IMG_1057

Un South bay que je me suis dépêchée à faire, parce que j'en avais vendu un dans la semaine. Manque de bol, pas un n'est parti ce coup-ci. On rassure en disant qu'on garde du stock.

IMG_1061